La coloniale Malacca en famille

NMINomade in : le voyageLa coloniale Malacca en famille

Près de 150 km au sud de la tumultueuse Kuala Lumpur, voici un écrin culturel permettant une pause fort sympathique en bord de mer. L’endroit idéal pour une promenade culturel atypique et dépaysante.

Bienvenue dans la coloniale Malacca

Cette ville est marquée architecturalement et culturellement par une forte mixité et pour cause! Sa situation géographique a attiré les convoitises depuis des siècles. Idéalement située au bord du détroit le plus long du monde (800 km de long) qui porte aujourd’hui son nom, Malacca était le passage obligé pour quiconque voulant relier l’Océan Indien à l’Océan Pacifique, passer du Moyen à l’Extrême Orient.

La situation de Malacca

C’est ainsi que Malacca est devenu le port le plus important de Malaisie dès le XIII° siècle. Située sur la route des épices venues de Chine, les commerçants musulmans ont développé la cité, celle-ci ayant toutefois fait appel à la protection chinoise. Puis en 1511 les portugais ont pris ce port commercial avant qu’il ne soit récupéré par les hollandais en 1641, cédé aux britanniques en 1824 puis récupéré par les japonnais lors de la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui Malacca est bien malaisienne mais son visage est multiculturel, une originalité reconnue puisque Malacca est classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’Unesco.Vous apprécierez cette mixité au point de vue architectural, religieux mais aussi culinaire.

Visiter Malacca avec des enfants

Autour de Dutch Square

Il s’agit de la place la plus photographiée de la ville, celle que l’on retrouve sur toutes les cartes postales, le cœur touristique de la ville.

Dutch Square

Sur cette place rouge, vous trouverez l’église mais aussi le « Stadthuys », l’hôtel de ville néerlandais construit en 1650, plus ancien édifice hollandais en Asie. Il abrite aujourd’hui le musée d’histoire et le musée d’ethnographie. Les jeunes enfants apprécieront tout d’abord la tonalité colorée de cette place, il voudront certainement se photographier devant le slogan « I love Malacca » au pied de la grande horloge mais aussi auprès des reproductions de moulins et partiront à la recherche de la vache colorée la plus originale.

Moulin

Vous ne pourrez bien sûr pas passé à côté de la deuxième spécificité de cette place. Ici, les principaux véhicules sont des rickshaws, des vélos porteurs ultra-décorés à l’image des plus célèbres personnages de comics. Pour quelques Ringgits, selon le parcours désirés vous pourrez tester ce moyen de transport original tout en visitant le coeur de la ville. Les enfants adorent et le manège incessant de ces pousse-pousses musicaux apporte une ambiance particulière à la ville.

Rickshaw

Le Bastion

A côté de la place, les enfants repéreront vite le bastion et se feront un réel plaisir de grimper et jouer parmi les vestiges de ce fortin hollandais.

Bastion

A quelques pas de là, vous pourrez faire une pause dans un parc ombragé avec des jeux pour enfants fort agréable. Vous aurez la surprise d’y découvrir un ancien train transformé en boutique souvenirs et un avion que l’on vous proposera de prendre en photo contre quelques pièces.

Fort A Famosa

En continuant le long de la route empruntée par tous les fameux cyclistes vous arriverez au fort portugais cette fois, le fort A Famosa. Il faut savoir qu’au début la ville s’étendait sur tout le flan de la colline au pied de laquelle vous êtes désormais rendus. Du fort, il ne reste à ce jour que la « Porta de Santiago », l’un des plus anciens vestiges architecturaux européens en Asie. Un lieu fortement touristique et photographié.

Famosa

La réplique du palais du sultan

A quelques pas de la porte, vous vous rappellerez que vous en en Malaisie et non en Hollande ou au Portugal en observant la réplique du palais du Sultan, ses jardins vous émerveilleront également. Bien que ce ne soit qu’une réplique, celle-ci a respecté les matériaux et techniques de l’époque. Et ce palais du sultan Mansur Shah, vous étonnera par ses 7 étages construits entièrement sans clous et soutenu par des piliers en bois sculpté. Le toit est en cuivre et en zinc. Il s’agit du palais royal le plus élaboré jamais construit dans le monde en 1459. Malheureusement, l’original aurait été détruit l’année suivant l’ascension du sultan sur le trône lorsqu’il a été frappé par la foudre.  Aujourd’hui, la réplique du palais accueille un musée qui retrace l’histoire et le patrimoine culturel du sultanat malais de Malaccan. Même en choisissant de rester en extérieur, les enfants se prendront à rêver d’une vie de faste.

Le palais du sultan

Saint Paul’s hill

Au sommet de la colline, vous profiterez à la fois d’une vue panoramique sur la ville historique et touristique mais aussi de l’église Saint Paul.  Bâtie au XVI°siècle par les Portugais, l' »Église de la Mère-de-Dieu », a changé de vocation et de nom leur de la venue des Hollandais, devenue alors le temple réformé Saint Paul au XVII° siècle.

Eglise Saint Paul

Aujourd’hui en ruine, elle est devenue une église à ciel ouvert dans laquelle les enfants partiront à la recherche du drapeau pirate gravé dans la pierre. Vous trouverez la fameuse tête de mort parmi les pierres tombales adossées sur l’un des murs du bâtiment. La pierre en question serait celle de l’évêque Pedro Marins, une vraie personnalité de l’époque. Respect !

Pierre tombale

Le musée maritime

Le temps de faire quelques photos, le regard de vos enfants seront forcément attirés par le galion échoué en pleine ville non loin de là. Quelle curiosité ! Celui-ci abrite un petit musée maritime. Nous avons simplement profité de l’extérieur. A vous de voir si vous décidez d’y entrer ou non.

Galion

Le long de la rivière Malacca

La rivière étant la principale artère commerciale de la ville durant l’âge d’or de Malacca, ses rives se sont enrichies de bâtiments majestueux mais également de petits villages paisibles et de bâtiments plus modernes. De nombreux racoleurs vous proposeront de plonger dans l’histoire de cette surprenante ville coloniale à bord de leur bateau à moteur. Certains vous inviteront à aller jusqu’à l’embouchure d’où vous pourrez apercevoir la mosquée flottante, un circuit qui peut être intéressant le soir venu. La croisière moyenne dure environ 45 min et est peu coûteuse.

Street art

Si vous n’avez pas le pied marin ou vous n’êtes tout simplement pas tenté par la croisière, vous pourrez également longer la rivière à pied. C’est comme cela que nous avons découvert les rives. Nous avons apprécié pouvoir partir à la chasse aux plus belles/ originales/ incongrues œuvres de street art à notre rythme.

Street art à Malacca

Nous avons aimé nous amuser à passer d’un côté à l’autre de la rivière en empruntant les multiples ponts qui l’enjambent.

Pont malacca

Une promenade qui permet de ressentir au plus près l’ambiance de la ville tout en découvrant des petits trésors culinaires cachés. On vous laisse trouver un très bon glacier artisanal le long de la rivière (indice non loin de Dutch Square), vous y dégusterez des glaces aux goûts classiques ou plus exotiques au fruit du dragon ou au Durian…

Chinatown

Comme toute ville asiatique qui se respecte, Malacca a son Chinatown. La ville abrite également le plus grand cimetière chinois au monde hors de Chine (Bukit Cina) très vert.

Chinatown est principalement composée des rues Hang Jebat (Jonker Street), Tun Tan Cheng Lock, et les petites rues adjacentes. En vous promenant vous pourrez découvrir des boutiques en tout genre tout profitant de superbes façades colorées datant pour la plupart de la colonisation hollandaise.

Nous vous conseillons de vous arrêter et entrer au temple Cheng Hoon Teng, construit en 1645 c’est le plus ancien de Malaisie, de surcroît toujours en activité. Également appelé « le temple du nuage vert », trois doctrines y sont pratiquées le bouddhisme, le confucianisme et le taoïsme.

Temple Cheng Hoon Teng

Jonker street

C’est la rue la plus fréquentée de CHinatown, nommée également Jalan Hang Jebat, elle est connue de tous les grands collectionneurs d’antiquités du monde pour être l’un des meilleurs endroits pour chiner. Aujourd’hui, de nombreux cafés, restaurants, boutiques d’artisanat se sont également installés faisant ainsi côtoyer l’antique et le moderne.

Marché de nuit

A la tombée de la nuit, la rue s’anime. Les étals sortent, les animations se mettent en place pour le marché de nuit. Il attire beaucoup beaucoup de personnes. Vous pourrez y manger sur le pouce en découvrant de multiples mets traditionnels, vous rincez les yeux devant les découpes spectaculaires de noix de coco, sentir la fameuse odeur du durian ou acheter quelques babioles.

Bon plan

Au 125 de Jalan Hang Jebat, l’équipe du Durian Dreamland se fera un réel plaisir de vous faire découvrir le durian dans tous ces états. Ils prennent à cœur d’expliquer, guider dans vos choix et de faire déguster le roi du fruit. Il est ici décliné en glace, chips, soupe… Nous avons eu ici un très bon accueil pour une surprise culinaire et olfactive hors du commun. Bon appétit !

Plat de durian

Selat Melaka, la mosquée flottante

Située sur l’île artificielle Pulau Melaka, cette mosquée inaugurée en 2006 est l’une des rares mosquées construites au niveau de la mer. Son jeu de lumières attirent les romantiques au coucher du soleil. Si vous avez de surcroît la chance d’arriver à marée haute, vous aurez l’impression de la voir flotter.

L’île devait être un centre touristique à part entière mais le projet trop faramineux et coûteux a été abandonné. Si vous avez opté pour la venue en taxi vous verrez les bâtiments débutés et délaissés de ce projet.

Mosquée flottante

Un dernier bon plan

Nous avions envie de vous partager l’adresse d’un restaurant original : le Vintage Green cafe situé 13 jalan Bunga Raya. On a d’abord l’impression d’entrer dans une salle des ventes. Il faut savoir que tout est à vendre.

Green café

Puis on découvre le menu, simple boisson ou repas, tout est fait avec des produits frais et avec soin.

Plat Bouddha au Green Café

Nous avons apprécié partir à la découverte de multiples objets, photos historiques… en attendant nos petits plats et régaler ensuite nos papilles de saveurs authentiques. Les enfants ont également adoré cet endroit où mille et un trésors se cachaient.

Se rendre à Malacca

Comme on vous le disait Malacca est proche de Kuala Lumpur, la ville cherche d’ailleurs à faciliter son accès aux touristes en transit à l’aéroport. Il est donc facile de venir à Malacca depuis l’aéroport. Lors de notre séjour des autocars très confortables partaient régulièrement pour Malacca (environ 5 départs par jour selon les périodes) pour un prix d’environ 22 Ringgits (5€) par adulte, 16 Ringgits (3€) par enfant . Il faut compter 2h30 de trajet pour rejoindre la ville coloniale en autocar. Vous pouvez également trouver un taxi pour environ 160 Ringgits (40€) ou rejoindre votre destination en voiture. Dans ces deux derniers cas, vous pourrez compter 1h30 de trajet. Mais il est fort à parier que les transports en commun vont se développer encore plus pour relier Malacca à la capitale voire à d’autres villes du pays.

Bonne visite et plongée dans l’histoire coloniale à vous.

Notre dossier Malaisie 🇲🇾

Appréciez votre escapade malaisienne en lisant ces articles :

Le Nouvel An Lunaire en Malaisie

Le Nouvel An Lunaire en Malaisie

Le Nouvel an lunaire : une histoire de calendrier L'histoire du calendrier De tout temps , l'homme a voulu se repérer dans le temps. Il a très vite noté le rythme cyclique de la nature qui l'entoure et a rapproché ce cycle aux astres. Ainsi le premier découpage...

Le ludique Legoland en famille

Le ludique Legoland en famille

Si vous souhaitez vous rendre  à Singapour par la route, vous passerez obligatoirement par l'état de Johor. Un état particulier car il a une très forte concentration de parc à thèmes. Et si vous en profitiez pour faire une pause ludique ? Pour passer une fabuleuse...

La tumultueuse Kuala Lumpur en famille

La tumultueuse Kuala Lumpur en famille

Comme toutes les grosses villes et surtout les grosses villes asiatiques, Kuala Lumpur est dynamique, énorme, bruyante mais fascinante. Elle est le symbole de la mixité à la malaisienne. Lorsque nous arrivons dans cette ville, au premier regard on ne sait si on est...

La Malaisie en famille

La Malaisie en famille

Petite présentation du pays Ce pays d'Asie du Sud-Est a la particularité d'être scindé en deux. En effet, une partie est située sur la péninsule malaise limitée au nord par la Thaïlande et au sud par Singapour et l'autre partie du pays est situe sur l'île de Bornéo,...

0 commentaires

Sommaire

Dossier Malaisie 🇲🇾

Le Nouvel An Lunaire en Malaisie

Le Nouvel An Lunaire en Malaisie

Le Nouvel an lunaire : une histoire de calendrier L'histoire du calendrier De tout temps , l'homme a voulu se repérer dans le temps. Il a très vite noté le rythme cyclique de la nature qui l'entoure et a rapproché ce cycle aux astres. Ainsi le premier découpage...

Le ludique Legoland en famille

Le ludique Legoland en famille

Si vous souhaitez vous rendre  à Singapour par la route, vous passerez obligatoirement par l'état de Johor. Un état particulier car il a une très forte concentration de parc à thèmes. Et si vous en profitiez pour faire une pause ludique ? Pour passer une fabuleuse...

La tumultueuse Kuala Lumpur en famille

La tumultueuse Kuala Lumpur en famille

Comme toutes les grosses villes et surtout les grosses villes asiatiques, Kuala Lumpur est dynamique, énorme, bruyante mais fascinante. Elle est le symbole de la mixité à la malaisienne. Lorsque nous arrivons dans cette ville, au premier regard on ne sait si on est...

La Malaisie en famille

La Malaisie en famille

Petite présentation du pays Ce pays d'Asie du Sud-Est a la particularité d'être scindé en deux. En effet, une partie est située sur la péninsule malaise limitée au nord par la Thaïlande et au sud par Singapour et l'autre partie du pays est situe sur l'île de Bornéo,...

Recherche