La Malaisie en famille

NMINomade in : le voyageLa Malaisie en famille

Petite présentation du pays

Carte du monde : situation de la Malaisie

Ce pays d’Asie du Sud-Est a la particularité d’être scindé en deux. En effet, une partie est située sur la péninsule malaise limitée au nord par la Thaïlande et au sud par Singapour et l’autre partie du pays est situe sur l’île de Bornéo, une île que la Malaisie partage avec l’Indonésie.

Carte de la Malaisie

Cet état présente multiples paysages. Il jouit de la présence de nombreuses forêts denses, jungles mais aussi de chaînes de montagnes spectaculaires, de vallées et plaines tout aussi riches, de nombreuses rivières par finir par des plages paisibles et des mangroves tout aussi exceptionnelles mais aussi des villes aux caractères variés. La Malaisie abrite ainsi une biodiversité des plus riches : du varan, aux nombreux singes, une faune marine riche… de quoi émerveiller tous les amoureux de la nature.

A l’image des paysages et de la faune, la Malaisie présente une population mixtes. Ses 32 millions d’habitants (2018) sont issus de différentes cultures créant ainsi une vraie mosaïque culturelle. La Malaisie se situant sur l’ancienne route des épices, sa population mais aussi son architecture s’est trouvée empreinte de nombreuses cultures. Ainsi, aujourd’hui la Malaisie compte comme principaux groupes ethniques les malais, les chinois et les indiens auxquels s’ajoutent une myriade d’ethnies indigènes avec leur propre culture, langue et traditions. Lorsqu’on arrive en Malaisie, on perçoit de suite cette mixité tout d’abord  dans les visages difficile de définir le portrait robot type du malaisien, on est ensuite éblouis par les différentes tenues portées, les rues animées de pratiques religieuses différentes, les danses mais aussi de la langue, l’officielle étant malais mais que peu parlée dans certains coins et de l’architecture. A ce niveau, il faut également prendre en compte l’époque coloniale qui a à son tour apporté sa petite touche, les villes de Malacca ou de Penang en sont un bel exemple.

S’y rendre

Caravane sur la route des épices

Si vous disposez à la fois d’une âme d’aventurier et de temps, vous pourrez emprunter la fameuse route des épices. Le chemin sera ainsi une expédition merveilleuse. par la route ou par la mer, vous devrez traverser de nombreux pays. Une solution qui fait rêver mais qui n’est possible que pour peu d’entre nous.

Alors bien sûr le moyen le plus rapide mais malheureusement le moins écologique est de s’y rendre en avion. De nombreuses compagnie effectuent le trajet et vous proposent la plupart du temps d’atterrir à Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie, se trouvant également être une plaque tournante pour tous les voyages en Asie.

Après une vingtaine d’heures de trajet, vous devrez changer l’heure de votre montre. Vous l’avancerez de 6 h en été et de 7 h en hiver. Ainsi pour un voyage hivernal si vous arrivez, s’il est midi en France vous veillerez à indiquer 19h sur votre cadran. Bonne nouvelle, il est quand même l’heure de manger, avec des enfants c’est quand même bien pratique. Il n’y aura qu’à travailler sur les heures de repos.

Deuxième étape, vous aurez à échanger vos euros contre des ringgits, la monnaie locale. Et vous vous trouverez riche car pour 1€ échangé, on vous donnera près de 4.8€ ringgits sous forme de billets.

Ringgits

Vous entendrez vos premiers mots malais :

selamat datang : bienvenue et oui tout le monde vous souhaitera la bienvenue

terima kasih : merci si vous souhaitez leur répondre gentiment

Et puis bien vite on vous demandera :

Teksi ?

Vous l’aurez compris on veut vous emmener à votre hôtel en taxi

Alors comment choisirez-vous de vous rendre à votre point de chute ?

Se déplacer en Malaisie

Dès votre arrivée à l’aéroport, vous aurez le choix de votre mode de transport. Vous pourrez bien entendu louer une voiture dans les nombreuses agences à condition d’avoir en poche votre permis international à jour. Pour vous procurer ce document, il vous suffit d’en faire la demande muni  ici : https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/Services-associes/Effectuer-une-demande-de-permis-de-conduire-en-ligne

Attention, il faut vous y prendre longtemps à l’avance , compter bien 3 mois pour être sûr de partir avec votre permis en poche. Celui-ci étant valable 3 ans.

En louant votre propre voiture, vous découvrirez les joies de la conduite à gauche et de la lecture des panneaux en malaisien. L’état des routes étant plutôt bon, une fois la maîtrise de la conduite à gauche passée et d’un vocabulaire de base cela peut être une solution agréable et efficace pour sillonner le pays dans ses moindres recoins.

Si vous ne vous sentez pas de conduire en Malaisie et que vous souhaitez garder le confort de la voiture, vous aurez également la solution du taxi en plusieurs version. Vous pouvez tout simplement accepter l’offre du personne qui vous le propose à la sortie de l’aéroport en négociant avec le prix avant de monter ou bien télécharger l’une des applications : GRAB ou Gojet  qui ont un grand succès aussi bien en Malaisie que dans d’autres pays asiatiques. Ces applications, à condition d’avoir internet sur votre téléphone (pour cela l’achat d’une carte SIM locale peut s’avérer utile) vous permettent de réserver votre « taxi » correspondant à votre besoin : taille de coffre, nombre de passagers, lieu de destination précis tout en vous garantissant le prix de la course assurance comprise. L’application vous propose également de  livrer vos menus restaurants si vous le souhaitez.

Métro malaisien

Il faut savoir que le réseau de transports en commun est très bien desservi en Malaisie. Vous pourrez ainsi choisir de vous déplacer en train ou métro aisément d’une ville à l’autre mais aussi en bus. Ce dernier choix,  vous surprendra car il s’agit là à la fois d’une solution « grand confort » : les bagages sont soigneusement installés en soute par le personnel plus besoin donc de s’en soucier, les fauteuils sont larges et moelleux et présente un bel espace entre chaque assise   et c’est également la solution la plus économique. La plupart des touristes n’empruntent pas les bus malaisiens, il y a donc une forte probabilité pour que vos co-voyageurs soient tous malaisiens.

Dernière option, moins écologique et économique mais elle pourra vous faire gagner du temps, le déplacement en avion. Il y a de nombreux aéroports en Malaisie et vous pourrez toujours faire ce choix pour naviguer du nord au sud du pays et vice-versa.

Se loger en Malaisie

Le tourisme en Malaisie se développe de plus en plus. Ainsi, il est aisé de se loger et vous aurez le choix entre différentes formules : de l’hôtel de luxe au camping. Toutefois en passant par internet pour réserver à l’avance, vous trouverez souvent la même gamme d’hôtels ou appartements. Pour espérer aller au plus proche de la population et loger dans des hébergements typiques, la meilleure solution est d’attendre d’être sur place.

Un rapide coup d’œil sur la plateforme Airbnb montre qu’effectivement les grandes villes du pays regorgent d’offres. La plupart sont des appartements récents dans des tours. C’est assez surprenant de voir comment le pays change de visage pour mettre l’accent sur l’accueil. Comment les petites maisons traditionnelles laissent la place à des villas luxueuses ou des grandes tours au même design de base : premiers étages réservés aux centres commerciaux avec épiceries, magasins en tout genre, cinéma, salle de sport, station de métro…, étages réservés au parking puis les quelques 50 étages suivants pour les logements, dont un accueillera la piscine et le spa privé. Des projets architecturaux comme celui-ci se développent beaucoup dans toutes les grandes villes du pays et mettent en avant le côté écologique de ce type d’habitat. Les habitants ayant tout ou à peu près sur place n’ont ainsi plus besoin de se déplacer et s’ils doivent le faire le métro est au bas de leur logement. Seul problème pour le moment, la majorité de la population n’a pas accès à ces logements faute de revenu suffisant. Il n’est donc pas rare de trouver des ensembles vides. En réservant dans ce genre d’immeubles, il y a de fortes chances pour que vos voisins soient également en vacances ou en expatriation.

Différentes architectures se cotoient en Malaisie

Petite surprise électrique, lorsque vous voudrez brancher votre téléphone, vous vous rendrez compte qu’ici 220 volts CA 50HZ, bref les prises ont trois broches carrées. La plupart des lieux d’accueil touristiques mettent à disposition des adaptateurs mais il vaut mieux en prévoir un à glisser dans vos bagages.

Prise à 3 broches en Malaisie

Autre petite surprise, les malaisiens mangent rarement chez eux. Lorsqu’on loue un logement, il y a rarement une cuisine équipée tel que nous l’entendons. La cuisine se limitant souvent à une bouilloire permettant de réchauffer les noddles déshydratées. Cependant, vu le prix des menus aux restaurants comparé aux prix des matières premières, il vaut s’en découvertes culinaires voire olfactives épatantes. Là encore un melting-pot vous attend dans vos assiettes. Vous aurez le choix entre tout type de cuisine asiatique. Le point commun entre toute est sans aucun doute l’épice. Préparez donc vos palais à chauffer. Cette brûlante sensation passée,  des saveurs subtiles mêlant lait de coco, gingembre, légumes, cacahuètes vous raviront, le tout quasiment TOUJOURS accompagné de riz, le fameux nasi.

Un vocabulaire que vous maîtriserez en un rien de temps :

Nasi goren

  • Nasi goren : le riz sauté
  • Mie goren : les nouilles sautées
  • Ikan : le poissson
  • Satay : brochettes de viande
  • Durian : le roi des fruits malaisien. Il vous surprendra à la fois par son goût que et surtout par son odeur et lui interdit les accès aux transports en commun, taxi et hôtels. Vous saurez le repérez en un rien de temps à une distance incroyable. Les malaisiens le dégustent toutefois sous diverses formes : des chips à la glace en passant par la bouillie.

Durian

Visiter la Malaisie en famille

Les malaisiens apprécient les enfants, un bon accueil est en général fait aux familles. Cependant c’est assez particulier de voyager avec deux petites têtes blondes comme les nôtres dans un pays où seuls les cheveux bruns sont connus. Ainsi, nous avons eu la surprise de voir des centaines de personnes s’approcher de nos enfants pour toucher leur cheveux, leur faire un câlin, un selfie… notamment aux abords de la capitale Kuala Lumpur.  Au début amusés, nous avons fini par être agacés. Parfois, nous devions réellement défendre nos enfants face à l’insistance des locaux et aux gestes qui pouvaient nous paraître déplacés. Nous commencions à nous poser des questions sur un culte éventuel de l’enfant blond, les cérémonies, légendes étant très fréquentes ici mais un malaisien fort sympathique nous a bien expliqué qu’il n’y avait aucun mythe à ce propos mais nous conseillait de vraiment faire attention à nos enfants…. Hormis ce désagrément, le séjour avec les enfants en Malaisie a été plutôt agréable et facile.

La Malaisie étant à la fois vaste et riche en possibilité de visites et expériences, des choix vont devoir être fait selon vos envies, l’âge de vos enfants, la durée de votre séjour et la période.

En effet, la Malaisie propose un large panel de visites. Vous pourrez aussi bien opter pour :

la ville coloniale de Malacca

  • les visites culturelles en vous promenant dans la ville coloniale de Malacca

La forêt primaire de Taman Negara

  • les trecks en forêts primaires à Taman Negara

Une plage de Langkawi

  • la relaxation sur des plages de sable fin à Langkawi

Cameron Highland

  • la dégustation de thé dans les champs montagneux de Cameron Highland.

Si vous ne souhaitez pas courir d’un spot à l’autre tout au long de votre séjour, vous devrez sélectionner vos étapes.

Pour vous aider, pensez tout d’abord à la période de votre séjour. On peut aller à peu près quand on veut en Malaisie. Le pays est tellement vaste que lorsque c’est la saison des pluies à l’est, il fait beau à l’ouest ou au nord. Il faut donc se renseigner sur les meilleurs lieux de visite à votre période de séjour. Honnêtement, quand c’est la saison des pluies ça ne rigole pas et c’est forcément plus difficile de profiter. Ainsi en été (mai-novembre), il vaudra mieux privilégier la côte est et en hiver (décembre-avril), les îles de la côte ouest (Pangkor et Langkawi).

Un autre critère qui nous a permis de sélectionner nos propres visites étaient la sécurité sanitaire pour nos enfants qui étaient encore jeunes. Le dernier ayant moins de deux ans, le traitement à la malarone, anti-palu, n’était pas vraiment conseillé. Nous avons donc fait le choix de ne pas aller dans les lieux où la maladie était présente. Ce site a été une aide précieuse pour effectuer ce choix : https://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Malaisie

Notre dossier Malaisie 🇲🇾

Appréciez votre escapade malaisienne en lisant ces articles :

Le Nouvel An Lunaire en Malaisie

Le Nouvel An Lunaire en Malaisie

Le Nouvel an lunaire : une histoire de calendrier L'histoire du calendrier De tout temps , l'homme a voulu se repérer dans le temps. Il a très vite noté le rythme cyclique de la nature qui l'entoure et a rapproché ce cycle aux astres. Ainsi le premier découpage...

Le ludique Legoland en famille

Le ludique Legoland en famille

Si vous souhaitez vous rendre  à Singapour par la route, vous passerez obligatoirement par l'état de Johor. Un état particulier car il a une très forte concentration de parc à thèmes. Et si vous en profitiez pour faire une pause ludique ? Pour passer une fabuleuse...

La coloniale Malacca en famille

La coloniale Malacca en famille

Près de 150 km au sud de la tumultueuse Kuala Lumpur, voici un écrin culturel permettant une pause fort sympathique en bord de mer. L'endroit idéal pour une promenade culturel atypique et dépaysante. Bienvenue dans la coloniale Malacca Cette ville est marquée...

La tumultueuse Kuala Lumpur en famille

La tumultueuse Kuala Lumpur en famille

Comme toutes les grosses villes et surtout les grosses villes asiatiques, Kuala Lumpur est dynamique, énorme, bruyante mais fascinante. Elle est le symbole de la mixité à la malaisienne. Lorsque nous arrivons dans cette ville, au premier regard on ne sait si on est...

0 commentaires

Sommaire

Dossier Malaisie 🇲🇾

Le Nouvel An Lunaire en Malaisie

Le Nouvel An Lunaire en Malaisie

Le Nouvel an lunaire : une histoire de calendrier L'histoire du calendrier De tout temps , l'homme a voulu se repérer dans le temps. Il a très vite noté le rythme cyclique de la nature qui l'entoure et a rapproché ce cycle aux astres. Ainsi le premier découpage...

Le ludique Legoland en famille

Le ludique Legoland en famille

Si vous souhaitez vous rendre  à Singapour par la route, vous passerez obligatoirement par l'état de Johor. Un état particulier car il a une très forte concentration de parc à thèmes. Et si vous en profitiez pour faire une pause ludique ? Pour passer une fabuleuse...

La coloniale Malacca en famille

La coloniale Malacca en famille

Près de 150 km au sud de la tumultueuse Kuala Lumpur, voici un écrin culturel permettant une pause fort sympathique en bord de mer. L'endroit idéal pour une promenade culturel atypique et dépaysante. Bienvenue dans la coloniale Malacca Cette ville est marquée...

La tumultueuse Kuala Lumpur en famille

La tumultueuse Kuala Lumpur en famille

Comme toutes les grosses villes et surtout les grosses villes asiatiques, Kuala Lumpur est dynamique, énorme, bruyante mais fascinante. Elle est le symbole de la mixité à la malaisienne. Lorsque nous arrivons dans cette ville, au premier regard on ne sait si on est...

Recherche