Comment se passer de la bouteille plastique ?

NMINo-made.in : l'écologieComment se passer de la bouteille plastique ?

L’eau un besoin vital

S’hydrater est un besoin vital. Notre corps est composé de 60 % d’eau.

Les besoins en eau

Nous perdons de l’eau lorsque nous respirons, transpirons, urinons ou allaitons. C’est pourquoi il est nécessaire de renouveler ces réserves en buvant. Il vaut mieux boire de petites quantités d’eau régulièrement avant que la soif se fasse ressentir qu’une grande quantité d’un seul coup, les reins étant capables d’absorber en moyenne 1,5l d’eau par heure.

Les besoins en eau de notre corps varient en fonction de notre âge, notre morphologie mais aussi de notre activité et de la température extérieure. Cette eau sera apportée par les boissons mais aussi par les aliments.

Quelle quantité chaque type d’aliment contient-il ?

Pourcentages en eau
Légumes verts90 %
Fruits frais80 à 95 %
Œufs75 %
Viande, poisson65 à 70 %
Hamburger45 %
Fromage à pâte molle50 %
Fromage à pâte dure35 %
Yaourt90 %
Pain35 %
Fruits secs20 %
Céréales (pâtes, riz, semoule, farines, légumes secs)10 à 15 %
Beurre15 %
Huiles, sucre0 %

Tout comme les aliments les boissons n’apportent pas la même quantité d’eau au corps. Pour l’hydrater, il vaut donc mieux privilégier l’eau à raison d’une moyenne de 1,5L en moyenne par jour (à adapter à chaque personne).

Alors comment répondre aux besoins de notre corps en se passant de notre fameuse bouteille plastique ?

Il existe plusieurs solutions. La première qui se présente à nous est de

Boire l’eau du robinet

L’eau potable c’est l’eau que nous pouvons boire ou utiliser sans danger pour notre santé.

En France, l’eau du robinet est l’un des aliments les plus contrôlés. Elle fait l’objet d’un suivi sanitaire permanent, destiné à en garantir la sécurité sanitaire. On peut trouver les résultats d’analyse et connaître avec précision la qualité de l’eau de notre commune ici : https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/eau

Mais d’où vient cette eau ?

Elle est tout d’abord pompée soit dans les rivières soit dans la nappe phréatique puis elle est traitée, stockée dans les châteaux pour enfin nous arriver. Après utilisation, elle repart dans les égoûts pour rejoindre la station d’épuration qui la nettoiera et la rejettera en milieu naturel.

Le cycle de l'eau potable

L’eau est potable sur l’ensemble du territoire français mais son goût et son odeur ne sont pas les mêmes partout et cela peut rebuter certains consommateurs.

Voici quelques astuces pour boire l’eau du robinet avec plaisir.

Améliorer l’odeur de l’eau

L’odeur provient en partie du chlore utilisé pour désinfecter l’eau mais pas seulement. Le fameux liquide s’imprègne en effet du parfum de tous les éléments organiques se trouvant sur son passage dans les canaux. Pour enlever les contaminants olfactifs vous pouvez utiliser le charbon végétal Binchontan. Un bâton plongé dans 2 L d’eau au moins 8 heures avant la consommation attirera toutes les molécules nocives et les retiendra tout en neutralisant et équilibrant le pH. L’eau sera ainsi rendue neutre. Vous veillerez à remplacer votre charbon au bout de 3 mois, lorsque celui-ci sera devenu terne et grisâtre.

Améliorer le goût de l’eau

Pour assainir votre breuvage vous pouvez plonger une quinzaine de perles de céramiques pour un litre d’eau. Celles-ci ont la propriété d’éliminer le calcaire et le chlore résiduels tout en dynamisant votre breuvage.

Charbon et perles de céramique

Transporter l’eau du robinet en voyage en se passant du plastique

Pour amener votre eau partout avec vous, vous ne pourrez plus vous passer de votre gourde. Mais dans le commerce beaucoup de ces ustensiles sont justement en plastique. Pour ne pas remplacer votre bouteille plastique par un autre contenant en plastique vous pourrez opter pour des bouteilles en verre (malheureusement assez fragiles) ou pour des gourdes en inox. Il en existe de plusieurs capacités, formes et couleurs s’adaptant à toute la famille. Pour nous, nous avons fait le choix de gourdes isothermes nous permettant de transporter des infusions en hiver ou de garder notre eau bien au frais en été. Chacun de nous a sa propre gourde avec son gobelet intégré.

La gourde inox remplace les bouteilles plastiques

Vous trouverez certainement votre bonheur.

Rendre l’eau potable

Mais aujourd’hui, l’accès à l’eau potable reste une inégalité mondiale.

L'accès inégal à l'eau

Effectivement 11 % de la population mondiale n’a pas encore accès à l’eau potable. Sachant que l’accès n’est pas le même partout sur le globe. Il faut savoir que 1,3 milliard de personnes y ont accès mais doivent pour cela se déplacer en moyenne 30 min aller-retour.

Alors en voyage, on ne peut pas toujours miser sur l’eau du robinet. Pour se passer de la bouteille plastique, on peut alors rendre l’eau potable.

Méthode souvent la plus connue : la désinfection chimique

Vous pouvez emporter dans vos bagage des « comprimés » de désinfectant disponible en pharmacie. Ils sont efficaces pour éliminer les bactéries, certains agiront également contre les virus et parasites. Attention toutefois ils doivent être utilisés sur une eau déjà claire et seront à éviter pour les femmes enceintes ou des personnes présentant des troubles thyroïdiens.

Toute aussi connue : l’ébullition

Vous aurez alors besoin d’un réchaud et d’une casserole. La méthode consiste à faire bouillir l’eau une dizaine de minutes. La plupart des bactéries seront alors éliminer et les virus tués. Cependant votre boisson aura un goût plutôt fade après ce processus.

Théière

La méthode oubliée : le traitement par l’argent colloïdal

Utilisé régulièrement par nos grand-mères autrefois mais encore aujourd’hui par la NASA ou les compagnies aériennes pour purifier l’eau, le grand public méconnaît l’argent colloïdal. Et pourtant il peut s’avérer être un très bon allié car il traite l’eau contaminée en détruisant les virus, bactéries, microbes et champignons et apporte de surcroît un effet bénéfique au corps. Pour traiter votre breuvage prévoyez 4 cuillerées à café de solution d’argent colloïdal à 10ppm par litre d’eau. Vous pourrez stocker et emporter cette eau dans votre gourde sans souci.

La station d’épuration à portée de main : la paille filtrante

La paille permet de purifier l’eau douce à 99 % en moyenne (selon la paille choisie). Fonctionnant comme une mini-station d’épuration elle permet de filtrer les parasites et bactéries, rendant une eau trouble, souillée potable. Elle ne filtre toutefois pas l’eau de mer et les métaux lourds. Elle présente l’avantage d’être petite et légère. Il en existe de plusieurs marques, avec ou sans contenant .

Se passer de soda

Les sodas se présentent la plupart du temps en bouteille plastique renforcée. Ils apportent surtout au corps du sucre rapide qui ne sont pas assimilés mais cumulés. Si toutefois, vous ne pouvez pas vous passer de sodas, vous pouvez privilégier les sodas vendus dans des bouteilles en verre ou créer votre propre boisson.

Rayon de sodas

Voici quelques idées de recettes à réaliser en famille.

Recette express : Limonade

Faites chauffer 1 tasse d’eau et 1 tasse de sucre jusqu’à que tout le sucre soit dissout.

Versez une tasse de jus de citron frais dans une carafe avec le sirop obtenu précédemment.

Ajoutez ensuite 2-3 tasses d’eau afin de diluer le mélange.

Vous pouvez réfrigérer ainsi votre limonade ou choisir de la gazéifier en y ajoutant 2 cuillerées de bicarbonate de soude.

A déguster fraîche !

Recette nature : Limonade d’orties

Disposez 5 pousses d’orties préalablement nettoyées dans un saladier.

Ajoutez 80 g de sucre roux et le jus d’un citron. Mélangez, couvrez d’un linge propre et exposez au soleil durant 3 à 5 jours en remuant tous les jours.

Filtrez ensuite et mettez votre breuvage dans une bouteille en verre de limonade ou bière.

Laissez au réfrigérateur 2 jours avant de consommer.

Recette gourmande : Le cola

Mélangez le zeste de 2 oranges, d’un citron vert, d’un citron jaune, 1 cuillère à soupe de gingembre frais émincé, un bâton de cannelle, 2 cuillères à café de graines de coriandre pilées, 2 anis étoilés, 1 cuillère à soupe de vanille liquide et 10 cL de caramel liquide.

Laissez infuser 30 min au frais.

Filtrez et versez dans un bouteille. Ajoutez 50cL d’eau pétillante fraîche (Perrier vendue dans une bouteille en verre)

Privilégier les contenants carton ou en verre

Si vous devez acheter des liquides, veillez à privilégier les contenants en verre, que vous pourrez utiliser à nouveau. Si cela n’est pas possible les briques en carton resteront une alternative au plastique.

Pour vous aider à vous passer de cet achat, voici quelques idées de recettes.

Recette saine et simple : les laits végétaux

Faites tremper 100 g de graines / noix/ oléagineux nature dans de l’eau durant 12 heures.

Egouttez-les (servez vous de l’eau de trempage pour arroser vos plantes).

Versez vos graines gorgées d’eau dans un blender et ajoutez 75 cL d’eau. Mixez

Filtrez plusieurs fois (gardez la pulpe, elle est riche en protéines et s’inclura facilement dans des recettes de gâteaux).

Sucrez à votre convenance en ajoutant du sucre de canne ou du sirop d’agave/érable, du miel…

Versez votre liquide dans une bouteille en verre. Consommez votre boisson végétale dans les 3 jours.

A noter : le trempage n’est pas nécessaire si vous effectuez la recette avec des flocons de céréales.

Recette rafraîchissante : le thé glacé framboise

Portez à ébullition 1 L d’eau et ajoutez 1 tasse de framboises fraîches, 5 cuillères à café de sucre en poudre, un citron pressé.

Faites infuser 4 sachets de thé vert pendant 2 minutes.

Laissez reposer 2 heures au réfrigérateur avant de déguster.

Recette fruitée : le cocktail

Pressez 2 oranges sanguines, ajoutez-y 1 kiwi, 100 g de fraises et 100 g de framboises le tout mixé.

Filtrez le mélange obtenu et servez dans les verres à cocktail.

Jus de fruits

Vous pouvez réaliser vos jus de fruits ou lait végétaux, ou aller chercher votre lait à la ferme…. Il existe mille et une manière d’éviter la fameuse bouteille plastique.

Partagez-nous vos recettes les plus savoureuses !

Si vraiment vous n’avez pas pu vous passer de la bouteille plastique

Et si je réutilisais ma bouteille

Voilà la bonne mauvaise idée. Oui votre bouteille ne sera pas jetée (de suite du moins) mais une étude a prouvé qu’elle se transforme alors en un vrai nid de bactéries. Effectivement, si vous avez déjà tenté cette expérience, vous vous êtes rendu compte qu’au bout d’un moment votre eau n’a plus le même goût et odeur et pour cause. A chaque fois que l’on porte notre bouteille à la bouche on y dépose des germes qui s’ajoute à la multitude de micro-organismes qui se déposent sur le goulot lorsqu’on le dévisse. Au final, l’étude a prouvée qu’une bouteille à bouchon réutilisée comportait 3 fois plus de germes qu’une gamelle de chien et une bouteille avec une ouverte coulissante 20 fois plus. De quoi nous faire comprendre que les bouteilles plastiques ne sont pas faites pour être réutilisées.

Je peux la transformer alors ?

Oui voilà un matériel de bricolage incroyable. Cette fameuse bouteille pourra aussi bien vous permettre de réaliser des peintures de fleurs avec vos touts petits, vous indiquer l’orientation du vent, piéger vos frelons asiatiques, vous apporter un peu d’air frais, voire construire votre maison ou l’éclairer.

Voici quelques idées de bricolage, nous attendons les vôtres.

Peindre des fleurs

Trempez le culot de votre bouteille dans la peinture, puis tamponnez votre feuille. Voilà une jolie fleur.

Piégez le frelon asiatique

Percez des trous de 5 mm dans une bouteille d’eau qui permettrons aux petits insectes de s’échapper.

Découpez la bouteille au deux tiers, ajoutez 1/4 de volume de sirop de grenadine, 1/2 volume de bière brune et 1/4 de volume de vin blanc (cela repousse les abeilles)

Placez une éponge qui permettra aux autres insectes de ne pas se noyer.

Placez le goulot à l’envers de manière à créer un entonnoir et agrafer.Suspendez votre piège à un arbre, rechargez tous les 15 jours. Vous pouvez retirez votre piège au 1° mai.

Envie d’air frais ?

Effectuez des trous circulaires dans une planche dont les diamètres correspondent aux dimensions des goulots de vos bouteilles.

Coupez le bas des bouteilles.

Visez les dans les trous découpés sur la planche.

Placez la planche à votre fenêtre. La partie large de les bouteilles doit être placée vers l’extérieur. L’air chaud va entrer et ressortir frais par le goulot orienté vers votre intérieur.

Le saviez-vous ?

Un jeune homme Tateh Lehbib a eu l’idée folle de créer des maisons dans des camps de réfugiés au Sahara occidental à base de bouteilles plastiques délaissées.

Maison en bouteilles

Cette région est l’une des régions où les conditions de vie sont les plus difficiles au monde. La température extérieure montant régulièrement à 50°C, les tempêtes de sable et les intempéries y étant fréquentes. Jeune ingénieur, Tateh a testé la résistance de la bouteille plastique qui s’est révélée être 20 fois plus résistante que la brique d’adobe. Il a alors recyclé 6000 bouteilles pour réaliser 25 maisons. Les bouteilles sont emplies de sable et de paille tassés. Empilées comme des briques, elles sont ensuite recouvertes de torchis de manière à ce qu’elles restent protégées du soleil.

Refill my bottle : une belle initiative #Refillution

Refill my bottle : une belle initiative #Refillution

Cette initiative nous amène au cœur de l'océan Indien, en Indonésie sur l'île de Bali L'île des Dieux, comme certains la surnomme est un véritable joyau tant au niveau des paysages riches et variés que de la culture. L'île attire par conséquent depuis une trentaine...

La bouteille plastique

La bouteille plastique

Aussi élégante et pratique soit-elle, elle n’en est pas moins envahissante ! Comment est fabriquée une bouteille plastique ? Comme son nom l’indique elle est bien fabriquée à partir d’un plastique particulier le Polyéthylène Téréphtalate (PET) issu du pétrole. Ce...

0 commentaires

Sommaire

Articles en corrélation

Refill my bottle : une belle initiative #Refillution

Refill my bottle : une belle initiative #Refillution

Cette initiative nous amène au cœur de l'océan Indien, en Indonésie sur l'île de Bali L'île des Dieux, comme certains la surnomme est un véritable joyau tant au niveau des paysages riches et variés que de la culture. L'île attire par conséquent depuis une trentaine...

La bouteille plastique

La bouteille plastique

Aussi élégante et pratique soit-elle, elle n’en est pas moins envahissante ! Comment est fabriquée une bouteille plastique ? Comme son nom l’indique elle est bien fabriquée à partir d’un plastique particulier le Polyéthylène Téréphtalate (PET) issu du pétrole. Ce...

Recherche